Le Râteau, Massif des Ecrins, 2 sommets, 4 arêtes

Rateau Est (3809m), Rateau Ouest ( 3809m), traversée par 4 arêtes , Massif des Ecrins, France

 

Le Rateau est un des grands sommets du massif des écrins, proche voisin de la Meije, son approche est facilitée par l’existence des téléphériques des glaciers de la Meije.

La traversée proposée ici exploite au maximum cette remontée pour optimiser le temps passé dans le terrain de haute montagne. Elle consiste au départ du refuge du promontoire (atteint par le téléphérique et le pilier des Enfetchores) , à gravir l’arête est du Rateau Est et de descendre l’arête sud. Passer la nuit au refuge de la selle, gravir le pilier Paquet en face sud du Rateau Ouest et de descendre l’arête ouest pour rejoindre le sommet du téléphérique.

 

Cette incroyable traversée se réalise donc sur 3 jours et 2 nuits. C’est une course mixte où l’on évolue tantôt sur des piliers rocheux, tantôt sur des glaciers, tantôt sur des arêtes alternant neige et rocher. Tous les types de terrains y sont rencontrés, proposant ainsi tous les types de progressions propres à l’alpinisme classique.

 

Programme

Jour 1 : Départ du village de La Grave et du téléphérique des glaciers de la Meije pour atteindre l’altitude de 2400m et le pied du pilier des Enfetchores de gauche que l’on gravit ( 2 à 3h00, PD, rocher ). On traverse alors le glacier de la Meije et la Brêche de la Meije (3357m, 2h00, F, neige puis rocher ) pour gagner en versant sud le refuge du Promontoire ( 3082m) .

Jour 2 : On retraverse la Brêche de la Meije pour gagner en face nord le pied de l’arête est du Rateau Est et la gravir jusqu’au sommet ( 4 à 5h00, PD+, neige puis mixte ).
La descente s’effectue par la très belle arête sud jusqu’à la Brêche du Rateau ( 2h00 ) pour rejoindre très facilement le Refuge de La Selle (2873 m).

Jour 3 : Du refuge de la Selle, nous revenons sur nos pas durant une heure pour retrouver le glacier de La Selle et atteindre le pied du Pilier Paquet ( 2h00 depuis le refuge).
Ce Pilier est magnifique et son ascension est un réel plaisir tant le rocher y est bon et l’ambiance agréable. Sa difficulté va de PD à AD selon l’itinéraire emprunté dans la partie sommitale, point de convergence avec l’arête ouest, voie normale d’ascension du Rateau Ouest, et voie de descente pour gagner le glacier de La Girose et le sommet du téléphérique des glaciers de la Meije.

 

 

Sur l’arête est du râteau est

 

 

La descente de l’arête sud

 

Le Râteau vu du sud est, ses arêtes et ses piliers