Aconcagua, février 2013

 

 

Ascension de l’Aconcagua, janvier et février 2012

L’ Aconcagua est le plus haut sommet du continent Américain. Avec 6962 m il est plus haut de plus de 700m que le Denali situé en Alaska.

 

La particularité de ce sommet est la météo qui peut y régner. La haut, les températures extrêmes et le vent ultra violent peuvent empêcher toute ascension ou tentative d’ascension pendant plusieurs semaines.

 

Le sommet de l’Aconcagua est très populaire en Amérique du sud. On trouve un grand nombre de prétendants à son ascension dans les différents camps de base. Mais on trouve surtout une très grande diversité de population, du poète peintre guitariste au « trailer » solitaire en passant par le touriste moyen qui vient tout juste d’acheter son permis d’ascension et son duvet grand froid.

 

Cette popularité vient de fausse rumeurs sur une prétendue facilité d’ascension. Ici on retrouve le même phénomène qu’au Mont Blanc dans les Alpes.

Mais comme pour le Mont Blanc, à l’Aconcagua rien n’est facile, et nombreux sont les accidents mortels.

 

 

 

Il me semble que l’idée de gravir l’Aconcagua est née lors de notre voyage au Pérou.

Mon client ( devenu maintenant ami ) m’a contacté en automne 2012 pour organiser cette expedition.

Après avoir trouvé le parfait contact local et choisi un créneau de l’hiver 2013, il ne nous restait plus qu’à acheter les billets d’avion et à croiser les doigts pour que la fenêtre météo soit bonne pour la courte période ou nous serions sur place.

 

 

 

 

Nous avions deux semaines pour réussir l’ascension et notre acclimation s’est effectuée de façon très efficace en montant régulièrement en altitude, très lentement.

Cette méthode nous a permis de gravir le sommet en aller et retour en 10 jours. Il nous a fallu un peu de feeling, beaucoup de stratégie et énormément de chance pour y parvenir.

  

 

 

 

 

 

Cette année là, le taux de réussite de l’Aconcagua n’a pas dépassé 12%, et au lendemain de notre ascension, une formidable tempête de vent s’est déchaîné sur le sommet pendant plus de 3 semaines.

 

 

Voir toutes les photos

Sur le même sujet

Laisser un commentaire